Sélectionner une page
Slide 2
CONTACTEZ-NOUS
Téléphone
Email
Adresse
1 rue du château, 34480 Laurens

HORAIRES D'OUVERTURE
Du Lundi au Jeudi
de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h00
Le Vendredi
de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00
le Service Urbanisme est fermé les mercredis après-midi

Station d’épuration

La nouvelle station d’épuration de Laurens est entrée en service le 1er Mars 2012.

Sa construction aura nécessité neuf mois de travaux et coûté un million d’Euros avec des subventions du Conseil Général et de l’Agence de l’Eau à hauteur de 60%.

Cette réalisation s’explique tout naturellement du fait de l’évolution de l’urbanisation sur la Commune et de l’augmentation de la population, celle-ci étant estimée à environ 1.800 habitants à l’horizon 2025.

Située au sud de la Commune, sur la rive gauche du Libron, la station s’étend sur une superficie d’environ 2 hectares, suffisamment éloignée des habitations pour écarter tous risques de nuisances.

Conçue pour 1.800 Equivalent Habitants, avec un débit moyen de 345 m3/jour, elle est pourvue de trois bassins, deux lagunes d’aération et une lagune de finition, le rejet des eaux épurées se faisant par un fossé à écoulement lent avant de se jeter dans le Libron.

Elle recueille donc les eaux usées domestiques de toutes les habitations Laurentiennes. Le procédé de lagunage aéré est une technique d’épuration biologique par culture libre avec un apport artificiel d’oxygène. Les eaux usées sont dégradées par des micro-organismes qui consomment et assimilent les nutriments.

Le principe de base est le même que celui des boues activées avec une densité de bactéries faible et l’absence de recirculation. L’oxygénation est assurée par des aérateurs de surface qui brassent aussi la masse d’eau. Le lagunage aéré est reconnu comme un procédé d’épuration efficace, notamment au niveau des charges oxydables. Cette technique d’épuration est très répandue sur le département.

Une tradition, consignée dans les plus anciens documents de famille à laquelle de nombreux écrits se rapportent, dit que, à l’origine, les Barons de LAURENS et FOUZILHON furent les compagnons des chefs Visigoths, prédécesseurs de VALLIA, le fondateur de leur royaume dans le pays. Ces barbares revenus d’Espagne vers 419, reçurent du patrice CONSTANCE la seconde AQUITAINE « pour leur habitation », disent les Fastes de Prosper. Ils y joignirent bientôt toute la Septimanie, après avoir deux fois assiégé et réduit NARBONNE. Les deux tiers des terres furent enlevés aux Romains et partagées entre ces balayeurs d’Empires que la Rome Impériale, dans les édits de ses proconsuls, appelait encore ses « Hôtes ». Les terres partagées, les titres de propriété se tracèrent à la pointe de l’épée.

Coût total de l’opération

  • Etudes : 89 668,00 € H.T. – 107 243,00 € T.T.C
  • Acquisitions foncières : 19 671,16 € H.T – 19 927,91 € T.T.C
  • Travaux : 793 878,44 € H.T – 949 478,62 € T.T.C.
  • Divers : 12 705,81 € H.T. – 14 319,80 € T.T.C.

Subventions :

  • Agence de l’eau : 263 623,00 € H.T.
  • Conseil Général : 284 742,59 € H.T.
  • Coût pour la commune : 367 557,82 € H.T.

Analyses

La nouvelle station d’épuration de Laurens est entrée en service le 1er Mars 2012.

Sa construction aura nécessité neuf mois de travaux et coûté un million d’Euros avec des subventions du Conseil Général et de l’Agence de l’Eau à hauteur de 60%.

Cette réalisation s’explique tout naturellement du fait de l’évolution de l’urbanisation sur la Commune et de l’augmentation de la population, celle-ci étant estimée à environ 1.800 habitants à l’horizon 2025.

Située au sud de la Commune, sur la rive gauche du Libron, la station s’étend sur une superficie d’environ 2 hectares, suffisamment éloignée des habitations pour écarter tous risques de nuisances.

Conçue pour 1.800 Equivalent Habitants, avec un débit moyen de 345 m3/jour, elle est pourvue de trois bassins, deux lagunes d’aération et une lagune de finition, le rejet des eaux épurées se faisant par un fossé à écoulement lent avant de se jeter dans le Libron.

Elle recueille donc les eaux usées domestiques de toutes les habitations Laurentiennes. Le procédé de lagunage aéré est une technique d’épuration biologique par culture libre avec un apport artificiel d’oxygène. Les eaux usées sont dégradées par des micro-organismes qui consomment et assimilent les nutriments.

Le principe de base est le même que celui des boues activées avec une densité de bactéries faible et l’absence de recirculation. L’oxygénation est assurée par des aérateurs de surface qui brassent aussi la masse d’eau. Le lagunage aéré est reconnu comme un procédé d’épuration efficace, notamment au niveau des charges oxydables. Cette technique d’épuration est très répandue sur le département.

Rapports PQS

Une fois par an, le Maire présente au Conseil Municipal son rapport sur le Prix et la Qualité du Service de l’assainissement.

Vous pouvez consulter ces rapports, au format PDF, en cliquant sur le lien spécifié à droite.

 

HORAIRES

Du Lundi au Jeudi
de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h00

Le Vendredi
de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00

Le Service Urbanisme est fermé
les mercredis après-midi